Pour une Étanchéité Optimale de Votre Toit-Terrasse

Les toitures plates séduisent par leur esthétique et leur polyvalence : espace habitable, vue panoramique sur la ville ou le paysage, installation de toitures végétalisées, panneaux photovoltaïques ou éoliennes verticales. Toutefois, comme pour les toitures traditionnelles, l’étanchéité d’un toit-terrasse revêt une importance capitale pour protéger la structure des intempéries et des infiltrations.

Pourquoi l’Étanchéité d’un Toit-Terrasse est Essentielle ?

L’étanchéité de toit-terrasse figure parmi les priorités lors de la construction ou de la rénovation d’une maison. Une mauvaise étanchéité peut entraîner des infiltrations à long terme, endommageant irrémédiablement la structure. Ces infiltrations peuvent provoquer la formation de moisissures et de champignons à l’intérieur, tout en affectant les matériaux eux-mêmes, notamment la rouille des fers à béton et l’apparition de fissures.

De plus, environ 30 % des pertes de chaleur dans un bâtiment se produisent par la toiture. Par conséquent, une isolation thermique efficace est primordiale, réduisant ainsi la consommation de chauffage en hiver et le surplus de chaleur en été.

Il est également possible d’installer un isolant phonique, car la plupart des bruits extérieurs pénètrent dans un logement par le toit plutôt que par les murs. Certains matériaux d’isolation, tels que les laines minérales, permettent d’atteindre ces deux objectifs.

Ainsi, on parle aujourd’hui de « toiture chaude » car la toiture joue un triple rôle : elle doit non seulement protéger contre l’eau, mais aussi contre l’air et le bruit. La « toiture froide », sans isolant, doit être évitée.

À noter : La pose d’un garde-corps d’au moins 1 mètre de hauteur est obligatoire, même si la terrasse n’est pas accessible.

A lire aussi  Importance et Approches de la Rénovation de Toiture
Comment Réaliser l’Étanchéité d’un Toit-Terrasse ?

L’étanchéité d’un toit-terrasse exige de suivre une procédure précise pour garantir son efficacité, en respectant l’ordre des différentes couches.

Sur la dalle de compression ou la structure porteuse, plusieurs éléments sont superposés :

  • Pare-vapeur : Il protège l’isolant de la condensation et est généralement constitué d’un feutre bitumé ou d’une feuille d’aluminium.
  • Isolant thermique, voire phonique : Divers matériaux d’isolation classiques peuvent être utilisés, tels que la laine de verre, la laine de roche, le polystyrène, ou le polyuréthane. Le polystyrène est particulièrement adapté aux toits plats en raison de sa légèreté. Il est également possible d’utiliser des matériaux spécifiques, tels que le verre cellulaire, la perlite ou l’argile expansée.
  • Matériau d’étanchéité multicouches : Une couche d’adhérence est appliquée, sur laquelle un rouleau de bitume est posé, recouvert d’une couche de résine acrylique imperméable. Une alternative consiste à choisir une étanchéité en EPDM (élastomère), qui offre une grande durabilité (jusqu’à 50 ans).
  • Revêtement ou végétation (gravillons, carrelage, dalles, lames de bois, etc.).

Des membranes d’étanchéité sont disponibles, intégrant soit des modules photovoltaïques souples, soit des plots soudés permettant l’intégration de modules photovoltaïques rigides.

Parfois, l’isolant est positionné au-dessus de l’étanchéité, ce qui correspond à une isolation inversée. Cependant, cette méthode comporte l’inconvénient de ne pas protéger l’isolant de l’eau. Par conséquent, il faut opter pour des panneaux isolants étanches plus coûteux ou appliquer un enduit mince sur l’isolant.

L’étanchéité du toit-terrasse doit également englober les rebords (remontées d’étanchéité) pour prévenir les infiltrations indirectes et les ponts thermiques. Les murets de retour sont recouverts d’une couvertine étanche à cet effet.

A lire aussi  Rénovation de Toiture : Tout Ce Que Vous Devez Savoir pour une Couverture de Toit Durable

Pour assurer l’évacuation de l’eau, il est essentiel de prévoir une pente de 1 à 5 % et de positionner correctement les évacuations. La planéité du revêtement doit être vérifiée pour éviter la formation de flaques d’eau stagnantes.

Comment Réaliser une Toiture Végétalisée sur un Toit-Terrasse ?

Une toiture végétalisée réduit considérablement les pertes de chaleur et contribue à absorber l’eau de pluie, réduisant ainsi la quantité d’eau en contact avec le matériau d’étanchéité. De plus, elle offre une meilleure isolation acoustique.

Pour installer une toiture végétalisée au-dessus de la couche bitumineuse, une couche de drainage et de filtration est ajoutée. Elle est généralement composée d’un géotextile recouvert de granulats d’argile expansée, de cailloux ou de graviers. Des systèmes de drainage acheminent l’excès d’eau vers les évacuations externes, si nécessaire.

Le substrat utilisé doit être léger pour ne pas surcharger la structure. Il s’agit généralement d’un mélange de terreau, de compost et de pouzzolane, un matériau volcanique très léger.

Avant de procéder à la végétalisation de la toiture, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour évaluer la capacité de charge de la structure porteuse et déterminer si elle peut supporter le poids de l’ensemble.

Appuyez sur ESC pour fermer