Remplacement de toiture : Timing, Procédure et aides (2024)

Lorsque votre toiture approche de la fin de sa durée de vie utile—même les ardoises ne durent pas plus de 100 à 120 ans dans les meilleures conditions—ou a subi des dommages conséquents, il est temps d’envisager son remplacement.

La rénovation d’une toiture implique un investissement significatif, parfois supérieur à celui d’une nouvelle construction. Ce processus comprend la dépose de l’ancienne couverture, l’évaluation et la réparation de la charpente si nécessaire, la mise à jour de l’isolation et de l’écran, l’inspection de la zinguerie, l’installation d’une nouvelle couverture, et le transport des déchets vers un centre de recyclage.

La durée des travaux varie en fonction de la taille et de la complexité de la toiture.

Quand envisager le remplacement d’une toiture ?

Il n’est pas toujours nécessaire de remplacer intégralement une toiture. Parfois, seules certaines zones requièrent une intervention ou des réparations spécifiques. Si vous doutez de l’état de votre toiture, le mieux est de consulter un professionnel qui effectuera un diagnostic complet.

Généralement, le remplacement d’une toiture est nécessaire lorsqu’elle montre des signes d’usure avancée, tels que des matériaux devenus poreux, des infiltrations, un affaissement du toit, ou la présence de moisissures. La toiture étant essentielle à la protection de votre domicile, il est crucial de ne pas négliger son remplacement.

Planification et organisation du changement de toiture

Le remplacement d’une toiture nécessite une planification et une organisation minutieuses, incluant :

  • La sélection du nouveau matériau de couverture.
  • La consultation d’un architecte ou d’un couvreur pour discuter des options.
  • La demande et la comparaison de devis.
  • La recherche de subventions ou d’aides financières potentielles.
  • La préparation du financement des travaux, que ce soit par emprunt ou en rassemblant les fonds nécessaires.
Les circonstances menant à un affaissement de toit

À moins d’un événement extraordinaire tel qu’une chute de météorite sur votre maison, une toiture en bon état ne s’affaissera pas subitement du jour au lendemain.

L’affaissement ou la déformation d’une toiture survient généralement lorsqu’une maison est négligée ou lorsque la charpente et la couverture ne sont pas entretenues.

Dans ces situations, la croissance de la mousse, la porosité du toit, l’infiltration de l’eau et la détérioration de l’isolation contribuent à l’humidité, ce qui peut entraîner la pourriture de la charpente et son affaissement, conduisant éventuellement à une catastrophe.

Des erreurs de construction ou une installation incorrecte de la toiture par une entreprise peu scrupuleuse peuvent également provoquer un affaissement ou une déformation. Par exemple, si le professionnel installe des matériaux de couverture trop lourds sur une charpente inadaptée. Il est donc essentiel de faire appel à des professionnels qualifiés, dotés d’une garantie décennale pour leurs travaux.

En outre, certaines parties de la charpente de toiture peuvent être affectées, que ce soit par une infestation d’insectes xylophages ou par des fuites antérieures. Il est possible que la poutre murale, qui soutient le poids du toit sur les murs porteurs, soit partiellement altérée par la moisissure ou des fissures.

A lire aussi  Tout ce que vous devez savoir sur les tuiles : du canal à la romane

Dans de tels cas, le charpentier ou le couvreur-charpentier chargé des réparations devra probablement retirer la couverture du toit. Si la couverture est récente et en bon état, il n’est pas nécessaire de procéder à un remplacement complet de la toiture. Cependant, si elle montre des signes de vieillissement, il peut être judicieux d’envisager un remplacement complet de la toiture.

À retenir

La priorité lors de la réfection de la toiture est de traiter d’abord la cause du problème avant de s’attaquer à ses conséquences.

Cependant, il existe quelques situations où vous pourriez envisager de remplacer votre toit même s’il est en bon état :

  • Si votre toiture est constituée de fibrociment amianté et que vous souhaitez éliminer l’amiante de votre propriété, même si elle est en bon état, par exemple avant de la vendre.
  • Si vous désirez changer l’apparence de votre toit après avoir installé des fenêtres de toit, des cheminées ou des puits de lumière, afin d’adopter un style différent.
  • Si vous devez surélever votre maison et rénover la charpente de toiture en conséquence.
  • Si vous devez remplacer une charpente ou un écran de sous-toiture endommagés : dans ces deux cas, vous devrez nécessairement démonter entièrement la couverture.
  • Si vous envisagez d’installer une isolation thermique extérieure sur votre toit.
  • Si vous avez soumis un permis de construire incorrect et que, conformément aux règles de votre Plan Local d’Urbanisme (PLU), il vous est demandé de changer de couverture, par exemple en raison de la proximité avec un monument historique. Si vous souhaitez installer des panneaux solaires sur votre toit.
Remplacer quelques tuiles ou toute la toiture ?

Opter pour le remplacement de quelques tuiles ou pour une réfection totale de la toiture constitue un choix crucial à considérer.

En règle générale, les tuiles ont une durée de vie comprise entre 10 et 15 ans, après quoi elles doivent être remplacées.

Si seules quelques tuiles nécessitent un remplacement, cela ne pose généralement aucun problème majeur. Cependant, si la superficie à rénover dépasse les 40 m², il est recommandé d’étudier attentivement le budget avec un professionnel de la couverture.

Les tarifs pratiqués par un couvreur pour ce type de travail varient généralement entre 40 et 65 € de l’heure.

Dans certains cas spécifiques, il est envisageable de procéder à une sur-toiture, où une nouvelle couche de matériau de couverture est posée par-dessus l’ancienne. Cette option est généralement réservée aux toitures métalliques, en fibrociment amianté ou en béton, et les coûts associés peuvent osciller entre 50 et 60 € par mètre carré.

Il est également possible de recycler les tuiles encore en bon état lorsque seule la charpente ou une partie de la sous-toiture est endommagée.

Cependant, il convient de noter que cette solution peut parfois s’avérer plus onéreuse que le remplacement complet de la toiture. En effet, cela nécessite de trouver le même modèle de tuile et d’inspecter minutieusement chaque pièce conservée, ce qui peut entraîner des coûts supplémentaires.

A lire aussi  La rénovation de toiture : l'investissement essentiel pour la durabilité de votre maison
Surélévation de toiture

Effectuer une surélévation de toiture représente une solution radicale pour agrandir une maison, particulièrement lorsque l’espace disponible au sol est limité et qu’une excavation du sous-sol n’est pas envisageable.

Cette démarche implique de retirer l’ensemble de la toiture, de rehausser les murs porteurs, puis de reconstituer un nouveau toit. Il s’agit d’un chantier d’envergure, à la fois complexe et coûteux.

Il est important de distinguer entre le rehaussement et la surélévation de toiture. Le rehaussement vise à augmenter la hauteur des combles, généralement jusqu’à un mètre maximum, afin de les rendre habitables sans modifier la charpente ni la toiture. En revanche, la surélévation consiste à créer un étage supplémentaire, ajoutant plus de deux mètres de hauteur, nécessitant ainsi le démontage complet de la toiture et de la charpente.

Dans certains cas, une surélévation partielle peut être envisagée, se limitant à une partie de la toiture ou de l’habitation. Toutefois, pour des projets de surélévation de maisons à toit plat ou de toits-terrasses, une surélévation totale est souvent incontournable.

Le processus de surélévation de toiture comprend plusieurs étapes :

  • Étude du projet par un architecte ou un bureau d’ingénierie, prenant en compte la structure, l’ossature, la charge totale, ainsi que les aspects d’accès et de plancher.
  • Obtention des autorisations nécessaires auprès de la mairie, notamment un permis de construire si la surface habitable supplémentaire dépasse les 40 m².
  • Démontage de l’ancienne toiture, de la charpente et de la couverture existantes.
  • Rehaussement des murs porteurs ou de la maison.
  • Réfection de l’isolation pour répondre aux normes en vigueur.
  • Pose de la nouvelle toiture et des accessoires requis.
  • Finalisation de l’isolation de la toiture pour assurer une performance énergétique optimale.
Prix de remplacement d’une toiture

Il convient de noter que, dans tous les cas de figure, le coût de remplacement d’une toiture est toujours plus élevé que celui de l’installation d’une toiture neuve lors de la construction.

Voici un aperçu des prix moyens pour différents types de travaux de remplacement de toiture :

  • Le prix de la rénovation de toiture au mètre carré varie généralement entre 50 et 100 €.
  • Pour le remplacement d’une toiture en acier, le coût est généralement compris entre 55 et 70 € par mètre carré.
  • Le remplacement d’une toiture en tuiles peut coûter entre 50 et 150 € par mètre carré.
  • Le prix de remplacement d’une toiture en shingle est généralement estimé entre 70 et 75 € par mètre carré.
  • Pour une réfection de toiture en zinc, comptez environ 130 € par mètre carré.
  • Le remplacement d’une toiture en ardoises peut coûter entre 165 et 180 € par mètre carré.
  • En ce qui concerne le remplacement des chevrons, le coût moyen est d’environ 1 800 € par mètre cube.
  • Pour le remplacement du pare-vapeur, prévoyez entre 10 et 20 €.
  • Le prix moyen total pour le remplacement complet d’une toiture est d’environ 9 000 €.
  • En moyenne, le coût d’une réparation de toiture varie de 200 à 350 €.
A lire aussi  L'Importance de l'Isolation Extérieure : Tout ce que vous devez savoir

Lorsque vous demandez un devis pour le remplacement de votre toiture, les artisans incluront généralement les coûts de dépose de l’ancienne toiture, ce qui représente généralement environ 25 % du montant total des travaux, soit en moyenne 1 200 €.

Le coût de remplacement de la toiture dépend de plusieurs facteurs, notamment de l’ancienne toiture, de l’étendue des travaux, du matériau de la nouvelle couverture, de la surface du toit, de la complexité et de l’accès au chantier, ainsi que des autres éléments liés à la toiture tels que les gouttières, les chéneaux, etc.

Pour rappel, voici quelques coûts d’installation par mètre carré pour différents types de toiture :

  • Toiture en acier : 60 €
  • Toiture en shingle : 60 €
  • Toiture en zinc : 120 €
  • Toiture en tuiles : 70 €
  • Toiture en ardoises : 120 €
Remplacer une toiture soi-même

Si vous êtes familier avec le travail en hauteur et possédez des compétences en bricolage, vous pourriez envisager de retirer vous-même votre ancienne toiture afin de réaliser des économies.

Cependant, il est crucial de respecter strictement les consignes de sécurité et de convenir avec le couvreur des conditions dans lesquelles vous devez laisser la toiture pour son intervention ultérieure.

Il est important de noter que le travail de dépose peut être physiquement exigeant, surtout lorsque vous manipulez des piles de tuiles ou d’ardoises, qui sont lourdes et nécessitent de nombreux déplacements pour les évacuer. De plus, si vous travaillez avec des ardoises, vous aurez besoin d’une échelle spéciale pour marcher dessus en toute sécurité.

Les bardeaux, qu’ils soient en bois ou en shingle, doivent être retirés horizontalement, contrairement aux tuiles traditionnelles. Le poids des rouleaux de shingle est significatif, nécessitant souvent deux personnes pour les manipuler.

Il est probable que vous deviez louer du matériel tel qu’une nacelle et une benne pour l’évacuation des débris, ce qui représente un coût supplémentaire (environ 300 à 500 € par jour). De plus, la plupart des outils nécessaires devront être achetés.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec ce type de travaux ou si vous préférez éviter les risques, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel. En confiant l’ensemble du projet à un couvreur, y compris la dépose, la pose de l’écran, de la couverture et de la zinguerie, vous pourriez bénéficier de tarifs avantageux. De plus, les artisans disposent généralement d’une garantie décennale pour assurer la sécurité et la qualité du chantier.

Il est important de noter qu’il est strictement déconseillé de retirer vous-même une toiture en fibrociment amianté, cette tâche devant être confiée à une entreprise spécialisée en désamiantage.

Appuyez sur ESC pour fermer