Rénovation de toiture : Guide pour sélectionner un traitement hydrofuge adéquat

Envie de redonner vie à votre toiture ? Un traitement hydrofuge peut être la solution idéale pour la protéger des éléments pour les années à venir, tout en restituant sa beauté d’origine. Ce type de traitement est également reconnu pour améliorer l’isolation, renforcer l’étanchéité du toit et prévenir la formation de mousses. Voici nos conseils pour choisir le bon hydrofuge pour votre toiture et assurer la réussite de votre projet.

Pourquoi appliquer un hydrofuge sur votre toiture ?

Au fil du temps, votre toiture faite de tuiles ou d’ardoises peut être endommagée par les conditions climatiques, entraînant des problèmes tels que les infiltrations, l’humidité, la pollution, ainsi que la croissance de mousses et de lichens. C’est pourquoi il est recommandé de nettoyer la toiture tous les deux ans et d’appliquer un produit hydrofuge comme mesure de protection. En tant que traitement périodique pour votre couverture, l’hydrofuge améliore l’étanchéité du toit en réduisant la porosité des matériaux. Il offre un effet autonettoyant, l’eau de pluie s’écoulant facilement sur la surface et évitant l’accumulation de micro-organismes, de saletés et de poussières. En préservant l’éclat des tuiles ou des ardoises, ce produit assure une protection optimale et maintient l’apparence neuve de votre toiture sur le long terme.

Quand envisager un traitement hydrofuge pour sa toiture ?

Le traitement hydrofuge est une option pertinente lors d’une rénovation, permettant souvent d’éviter le remplacement complet de la toiture. Ce processus implique :

  • Le nettoyage de la toiture pour éliminer les mousses,
  • La réparation des tuiles ou ardoises endommagées pour prévenir les infiltrations,
  • L’application du traitement hydrofuge sur le toit.
Quels professionnels contacter pour hydrofuger sa toiture ?

Pour cette tâche, il est conseillé de faire appel à un couvreur professionnel, particulièrement si votre maison est élevée ou si le toit est très incliné, pour des raisons de sécurité et d’équipement. Il est judicieux de demander des devis à plusieurs experts afin de bénéficier du meilleur tarif. Si la pente de votre toiture est modérée, vous pouvez envisager d’acheter le produit hydrofuge et d’appliquer vous-même le traitement.

A lire aussi  Bardage à Claire-Voie : Élégance et Esthétique pour Votre Extérieur

Il est crucial que le traitement hydrofuge de votre toiture soit effectué sur une surface propre et en bon état, à l’instar de ce que vous feriez pour vos murs. Le traitement ne sera pas efficace sur une surface fissurée ou recouverte de mousse.

Les variétés d’hydrofuge pour toitures expliquées

Il existe principalement deux catégories d’hydrofuge utilisées pour les toitures en tuile ou en ardoise : l’hydrofuge effet perlant et l’hydrofuge filmogène.

  • Hydrofuge Effet Perlant

Cet hydrofuge, à base aqueuse, sert à imperméabiliser la surface de la toiture. On l’applique soit par pulvérisation, soit au rouleau, permettant au produit de pénétrer profondément dans les matériaux jusqu’à ce qu’ils soient complètement saturés. Une fois appliqué, le produit laisse s’évaporer l’eau, ne laissant derrière que les agents hydrophobes et, pour les versions colorées, des pigments. L’effet est tel que l’eau de pluie forme de petites gouttes et glisse sur la toiture sans y pénétrer. Les ingrédients de ce type d’hydrofuge sont écologiques et biodégradables.

  • Hydrofuge Filmogène

Fonctionnant comme une sorte de vernis, cet hydrofuge forme une barrière isolante en séchant, recouvrant la toiture d’un film protecteur. Ce film prévient l’infiltration d’eau et d’air une fois sec, offrant ainsi une défense solide contre l’humidité. À base de solvants, ce type d’hydrofuge est généralement plus abordable que son homologue à effet perlant, mais peut restreindre la « respiration » de la toiture en empêchant l’évaporation de l’humidité.

  • Hydrofuge Coloré

Bien que non classé comme une catégorie distincte, l’hydrofuge coloré est une variation des deux types mentionnés précédemment, pouvant être soit perlant soit filmogène. Il occupe une part significative du marché en comparaison avec les hydrofuges incolores. L’application se fait au pinceau plat ou au pistolet à peinture, intégrant des pigments qui revitalisent l’apparence des toitures en tuile ou en ardoise, tout en offrant une protection efficace contre les infiltrations d’eau.

A lire aussi  Coût d'une Toiture au M² : Un Guide Complet par Norétanche
Sélectionner un hydrofuge pour toiture : les facteurs à considérer

Lors de la sélection d’un hydrofuge pour votre toiture, diverses options s’offrent à vous, chacune avec ses propres caractéristiques pour répondre au mieux à vos attentes. Voici les critères à prendre en compte dans votre choix.

  • Type d’hydrofuge – Perlant ou filmogène : Si vous disposez d’un budget restreint, un hydrofuge filmogène pourrait être une option économique. Pour ceux prêts à investir davantage en faveur d’une solution plus écologique et permettant à la toiture de mieux « respirer », l’hydrofuge à effet perlant est recommandé.
  • Compatibilité des matériaux : Assurez-vous que l’hydrofuge soit adapté aux matériaux de votre toit. Des formules spécifiques existent pour les tuiles en terre cuite, les tuiles en béton ou les ardoises. Les hydrofuges destinés aux tuiles nécessitent une certaine porosité et peuvent ne pas convenir à l’ardoise naturelle, mais il y a des alternatives adaptées à chaque type de matériau.
  • Option colorée ou transparente : Un hydrofuge coloré peut être utilisé pour restaurer ou modifier la couleur de votre toiture, avec un large éventail de teintes disponibles, allant du gris ardoise au brun foncé et au rouge. Pour les toits plus neufs ou dans le cadre d’un traitement préventif, un hydrofuge transparent est idéal, car il ne change pas l’apparence de la toiture.
  • Propriétés oléofuges : Certains hydrofuges offrent également une protection oléofuge, évitant les taches noires causées par les dépôts de carbone, tout en protégeant contre l’humidité.
  • Longévité : La durabilité est un autre critère important. La période d’efficacité d’un hydrofuge pour toiture peut varier de 5 à 15 ans, en fonction de la qualité du produit. Choisissez en tenant compte de la longévité pour garantir une protection durable.
A lire aussi  Quel est le prix de l'étanchéité de terrasse ?
Coût d’un traitement hydrofuge pour toiture

Le prix d’un hydrofuge à effet perlant varie de 8 à 25 euros le litre, tandis que pour un hydrofuge filmogène, il faut compter entre 6 et 10 euros le litre. Les hydrofuges colorés pour toitures peuvent quant à eux coûter plus de 20 euros le litre.

Si vous engagez un couvreur pour traiter une toiture inclinée, le tarif sera de 10 à 20 euros par mètre carré pour l’application du traitement seul. Dans le cas où le couvreur doit également effectuer le nettoyage et les réparations nécessaires avant l’application de l’hydrofuge, le coût moyen s’élève à 25-30 euros le mètre carré.

Lors de l’évaluation du coût total du traitement hydrofuge, il est important de ne pas se baser uniquement sur le prix au litre affiché sur les sites spécialisés. La raison est que les rendements des différents produits varient (exprimés en mètres carrés par litre ou kilogramme). Par exemple, un bidon de 5 litres peut couvrir jusqu’à 25 mètres carrés pour certains produits, tandis que d’autres ne couvriront que 15 mètres carrés à volume égal.

La durée de vie effective du produit est également un critère essentiel. Un hydrofuge garantissant une efficacité de 5 ans peut, à terme, s’avérer plus coûteux qu’un produit efficace pendant 15 ans, en raison de la nécessité de renouveler le traitement plus fréquemment. Si vous décidez d’appliquer vous-même l’hydrofuge, n’oubliez pas de tenir compte également du coût de l’équipement nécessaire (pulvérisateur, échelle, équipements de sécurité, protection individuelle, etc.).

Appuyez sur ESC pour fermer